La chirurgie de l’obésité est-ce pour moi?

La chirurgie bariatrique (chirurgie de l'obésité) n'est utile qu'à un petit nombre de patients. Elle est destinée à des patients ayant une très forte obésité et pour lesquels toutes les autres prises en charge médicales ont échoué. Pour maigrir peut-être que je devrais privilégier d'autres possibilités. Je peux d'ailleurs faire un point sur mon engagement et ma motivation en me reportant aux questionnaires D'abord faire le point ou encore Apprendre à me motiver.
Avec les informations ci-dessous, je vérifie si je peux envisager une opération de chirurgie bariatrique.

Critères pour prétendre à une opération de l'obésité

La-chirurgie-est-ce-pour-moi--

  • Mon âge :
    Je dois avoir au moins 15 ans et avoir achevé ma puberté. Dans certaines situations, au cas par cas, cette chirurgie pourra être discutée entre 13 et 15 ans.
  • Mon IMC :

C'est mon IMC le plus élevé qui compte. Il doit être:

  • soit supérieur ou égal à 40 Kg/m²;
  • soit supérieur ou égal à 35 kg/m² mais associé à d'autres problèmes de santé en lien direct avec l'obésité (hypertension, diabète, apnées du sommeil,...).
  • Ma demande

Il faut bien évidemment que ce soit moi qui souhaite bénéficier d'une chirurgie de l'obésité, après avoir été bien informé et y avoir longtemps réfléchi.

Les contre-indications à la chirurgie de l'obésité

L'objectif de la chirurgie de l'obésité est de m'aider à maigrir et de préserver ainsi ma santé. Une équipe chirurgicale sérieuse ne m'opérera que si je ne présente aucune contre-indication. Et elle n'envisagera mon opération que dans le cadre d'un parcours de soins  d'au moins 12 mois avant l'intervention.

Des contre-indications psychiatriques

Une obésité importante entraîne souvent de l'anxiété, de l'autodépréciation, de la tristesse. Un soutien psychologique est indispensable. L'équipe du CHU d'Angers considère ce suivi comme très important, et l'inclue systématiquement dans son parcours avant, mais aussi après la chirurgie de l'obésité.

Parfois, une obésité est associée à des problèmes d'ordre psychiatrique qui ne permettent pas de faire appel à la chirurgie (addiction, psychose). Il faut les prendre en charge en priorité, ce qui peut d'ailleurs permettre de maigrir!

 

Des contre-indications médicales

La chirurgie bariatrique, et donc la pose d'un anneau gastrique, est contre-indiquée dès lors que l'obésité est due à une autre maladie. C'est exceptionnel, mais l'obésité peut être due à une maladie hormonale ou d'origine génétique, on parle alors d'obésité secondaire. Ces maladies sont donc systématiquement recherchées lors du bilan effectué avant l'éventuelle chirurgie.

Exceptionnellement, d'autres maladies, sans lien avec l'obésité, peuvent entrainer une contre-indication pour l'intervention chirurgicale par cœlioscopie ou l'anesthésie générale. Elles sont dépistées lors des consultations de chirurgie et d'anesthésie avant l'intervention.

Enfin, la grossesse ou l'allaitement dans les deux années qui suivent la chirurgie n'est pas indiquée. La chirurgie peut être réalisée plus tard.


Des contre-indications liées aux règles d'hygiène alimentaire

La-chirurgie-est-ce-pour-moi---2

Si mon obésité est essentiellement due à une consommation extrêmement importante de sodas et boissons sucrées ("sweet eaters"), la pose d'anneau sera inutile. Celle-ci n'aura aucun effet sur une alimentation liquide ou semi-liquide hypercalorique. Il en est de même si j'ai l'habitude de grignoter tout au long de la journée.