Bouger

Comment je peux retrouver le goût du sport ?

Faire du sport pour la plupart des jeunes, c'est un vrai moment de plaisir partagé le plus souvent avec des amis. Mais quand on a des kilos en trop, ce n'est pas facile d'aller faire du sport. Le regard des autres peut nous bloquer et même nous faire mal. Pourtant pour maigrir, il faut faire du sport. C'est un cercle vicieux !

C'est pourquoi le centre « Les Capucins » et le CHU d'Angers proposent à leurs jeunes patients en surpoids une activité sportive qui leur est spécialement réservée. Entre enfants en surpoids, on n'a plus peur du regard de l'autre et on prend du plaisir ensemble. Cette activité s'appelle "les ateliers passerelles".

bouger

Avec les ateliers passerelles, je pourrai :

  • participer à des séances hebdomadaires d'activité physique
  • être dans un groupe d'adolescents en surpoids
  • être guidé par un éducateur sportif spécialisé
  • participer à un groupe de parole

Quand on veut maigrir, l'activité physique est un des éléments clés du traitement ; et cela pour plusieurs raisons :

  • Si l'on doit mincir cela doit être au dépend des graisses corporelles et non au dépend des muscles. Il faut perdre de la masse grasse et non pas du muscle. Il est donc important en période de perte de poids d'entretenir sa musculature et donc de faire du sport.
  • Plus la masse musculaire est importante, plus l'individu dépense de l'énergie. Cela signifie que pour une même alimentation, une personne très musclée grossira moins qu'une personne moins musclée.
  • Le sport en lui-même contribue à la dépense énergétique et donc à éliminer les calories superflues.
  • La pratique régulière de l'activité physique entraîne un goût progressif pour cette activité. Plus on fait du sport, plus on a envie d'en faire ! Avec une activité régulièrement, on est plus endurant et donc c'est plus facile ! Cette régularité permet de gagner en sensation de bien-être et favorise des contacts sympathiques entre amis.

Les ateliers passerelles

Les ateliers "passerelles" ont été créés pour faciliter la reprise de l'activité physique et sportive chez les personnes en surpoids. Ces ateliers proposent aux jeunes en surpoids du sport adapté dans un cadre protégé et convivial. Ils permettent aux jeunes qui n'osent pas entrer dans un club sportif ordinaire, ou qui n'en ont pas encore les capacités, de pratiquer une activité sportive régulière. Ils reprennent ainsi progressivement confiance en eux et en leurs capacités physiques. L'objectif est qu'à terme, les jeunes patients intègrent un club sportif public, d'où le nom de "passerelle".

Ces ateliers sont organisés par une association sportive : "EPMM - sport pour tous 49" à l'initiative de la direction régionale de la jeunesse et des sports. Ils sont encadrés par des éducateurs sportifs diplômés.

Les séances se passent au centre « Les capucins », rue des Capucins à Angers. Il met à disposition de l'association son gymnase et ses autres installations sportives intérieures et extérieures.

Les séances

Les jeunes se retrouvent en groupe de 8 à 12. Ils pratiquent une activité multi-sport sur un mode ludique et convivial, dans le gymnase ou sur le terrain de sport à l'extérieur. Des sorties sur la journée, des activités de week-end, et parfois un stage de plusieurs jours, sont organisés durant l'année scolaire.

Les séances régulières ont lieu le mercredi après-midi :

  • de 16h45 à 18h15 (de 9 ans à 13 ans)
  • de 18h30 à 20h (de 14 ans à 18 ans).

Le suivi médico-sportif

Dans le parcours de soin proposé par le CHU d'Angers aux jeunes en surpoids, l'activité sportive est très importante. Le CHU propose donc à ses jeunes patients d'intégrer ces ateliers passerelles.

Toutefois, il n'est pas indispensable d'être suivi au CHU pour participer à ces ateliers. Pour connaître les modalités d'admission, contactez :
Anthony Chauviré, éducateur sportif des ateliers passerelles
Association EPMM Sports pour Tous 49
7 rue Pierre de Coubertin, BP 43527
49130 LES PONTS DE CE
Tél. : 02 41 79 49 85
cdepmm49@sportspourtous.org

Pour les familles et les jeunes qui le souhaitent, et qui ne seraient pas suivis par le CHU, le centre « Les capucins » propose un suivi médico-sportif. Il s'agit, au minimum, de faire un bilan de résistance à l'activité physique. Ce bilan est pratiqué en début et en fin d'année scolaire. Il est également complété par un questionnaire de qualité de vie.
Le jeune peut également, avant ou après la séance sportive, participer à des groupes de parole ou des ateliers artistiques et techniques. Ces activités permettent au jeune de mieux se connaître et d'intégrer de manière ludique les recommandations diététiques.

 

Faut-il acheter une licence de sport

Les ateliers "passerelles" sont subventionnés par la Direction Régionale Jeunesse et Sport des Pays de Loire, ce qui permet à la licence d'être actuellement gratuite.