Mes questions sur la chirurgie

La chirurgie : quelles sécurités ?

La chirurgie bariatrique chez l'enfant et l'adolescent, sans être interdite, n'est pour le moment pas expressément autorisée en France. Il convient donc de bien réfléchir avant de s'engager dans cette démarche. Le jeune patient et ses parents doivent se faire conseiller par leur médecin. Avec lui, ils doivent s'informer sur l'ensemble des techniques et sur les équipes chirurgicales reconnues.

Il existe plusieurs types de chirurgie de l'obésité qui n'ont pas tous le même niveau de sécurité.
L'équipe de chirurgie pédiatrique d'Angers a fait le choix de l'anneau gastrique ajustable dont l'efficacité sur les pertes de poids et l'amélioration des comorbidités* ont été prouvées, chez l'adulte comme chez l'enfant. Surtout, la pose de cet anneau est possiblement réversible. Elle s'inclut donc dans une démarche éducative.

D'autres techniques chirurgicales, la sleeve gastrectomie, le by-pass, sont efficaces. Elles sont cependant irréversibles, techniquement complexes, et associées à des complications post-opératoires plus fréquentes. À long terme, elles peuvent entraîner des carences en vitamines et micronutriments.

Quelle éthique ?

La procédure du CHU d'Angers s'appuie sur des recommandations pédiatriques internationales - essentiellement américaines -, et sur les recommandations françaises de la Haute Autorité de Santé. L'équipe angevine a ainsi défini des critères précis pour déterminer les enfants ou adolescents pouvant bénéficier de cette chirurgie. C'est avec tout autant de rigueur qu'elle a défini les moyens nécessaires à la prise en charge de ces enfants.

Cette prise en charge du CHU d'Angers a été validée par les experts nationaux de la chirurgie bariatrique adulte, le Comité d'éthique et les membres de la Direction du CHU d'Angers, les instances sanitaires régionales (ARS, Agence Régionale de Santé) et les médecins de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie*. La chirurgie bariatrique est en effet soumise à entente préalable, c'est-à-dire que pour le remboursement de l'intervention, l'autorisation d'opérer doit être demandée à la Caisse Primaire d'Assurance Maladie.

Quelle est la perte de poids attendue?

La perte de poids s'exprime de différentes façons :

  • Perte de poids en kilogrammes
  • Perte d'excès de poids
  • Perte de pourcentage d'excès de poids
  • Baisse d'IMC

L'excès de poids est la différence entre le poids réel et le poids idéal.
Avec la pose d'un anneau gastrique, la perte moyenne que l'on peut espérer est de 40 à 60 % de l'excès de poids. Cela correspond à une perte de poids d'environ 20 kg pour une personne de taille moyenne (1,77 m) dont l'IMC de départ est de 40 kg/m².

En combien de temps se fait la perte de poids?

Elle est très progressive et commence dans les jours qui suivent l'intervention. La perte de poids atteint son pic maximum en à peu près 18 mois.
Elle sera optimale si on respecte au mieux les conseils d'hygiène alimentaire et d'activité physique.

L'anneau gastrique va-t-il améliorer les comorbodités?

Oui, toutes (hypertension, dysménorrhée, apnées du sommeil, diabète de type II).

Quelles sont les règles d'hygiène alimentaire après la pose d'un anneau gastrique ajustable?

Elles sont précises. Leur apprentissage commence avant le geste chirurgical. Quel va être mon parcours ?

Quels symptômes doivent inquiéter et faire consulter après la pose d'un anneau gastrique ajustable?

Si je suis dans l'incapacité d'absorber aliments et boissons, que je ressens une douleur importante:
Je dois contacter immédiatement mon chirurgien.