L'anneau gastrique

Dans quelques cas exceptionnels d'obésité, la prise en charge médicale seule ne suffit pas. Alors, la lassitude, le découragement des enfants sont réels. Sont également réels les risques que ces enfants encourent du fait de leur surcharge pondérale. Aussi plusieurs équipes dans le monde, dont celle du CHU d'Angers, se sont interrogées sur le recours à la chirurgie de l'obésité pour ces enfants.

Il s'agit d'un enjeu de premier plan pour ces jeunes patients. L'objectif est, en lien avec un suivi médical rigoureux, d'améliorer considérablement et durablement leur qualité de vie.

Mais est-ce que la chirurgie est une technique à laquelle je dois vraiment penser pour maigrir. Il faut en effet savoir que la chirurgie ne peut s'envisager que pour un très petit nombre de jeunes patients ; il faut vraiment présenter un surpoids majeur pour y songer.

La chirurgie bariatrique

La pose de l'anneau n'est qu'un des aspects de la prise en charge chirurgicale du surpoids et de l'amaigrissement. Elle est associée à l'activité physique et au suivi psychologique, qui sont incontournables.

La chirurgie bariatrique n'est bien sûr pas un acte "miracle". Elle impose un suivi ; elle exige une implication et une adhésion de l'adolescent et de sa famille au parcours proposé (inpes santé - portail jeunes santé).

Aussi, si je m'engage dans cette démarche, je dois savoir que ma famille et moi commençons un parcours de plusieurs mois.

Diminution du volume de l'estomac et de la sensation de faim.

L'anneau gastrique ajustable est posé autour de la partie supérieure de l'estomac. Une petite poche est alors formée au-dessus de l'anneau. Le volume de l'estomac est ainsi diminué.

Simultanément, l'anneau agit comme un sablier en ralentissant le passage des aliments. La sensation de faim est alors vite diminuée : peu d'aliments sont nécessaires pour remplir la poche. Il y a diminution du volume de l'estomac et diminution des aliments ingérés : c'est donc une technique chirurgicale dite restrictive.

Avec la pose d'un anneau gastrique, ni la digestion, ni l'absorption des aliments ne sont perturbées. Le risque de carences en vitamines et micronutriments est donc très faible.

L'anneau gastrique ajustable

illustration-anneau-gastrique

En matière de chirurgie de l'obésité, l'équipe du CHU d'Angers a choisi la technique de l'anneau gastrique ajustable ; technique réversible, sécurisée et éthiquement recevable.

L'anneau gastrique ajustable est un anneau de silicone dont le diamètre est modifiable.

Celui-ci est relié par une tubulure (un tube flexible) à un boîtier de contrôle mis sous la peau. De l'eau peut ainsi être injectée, par la tubulure, pour resserrer ou desserrer l'anneau si nécessaire. Cet ajustement est effectué sous contrôle radiologique.

Comment se pose l'anneau ?

La pose de l'anneau nécessite une opération. Celle-ci dure environ une heure et est réalisée sous anesthésie générale. Dans la majorité des cas, la pose de l'anneau se fait par voie cœlioscopique. Cela signifie que le chirurgien opère à l'aide d'une caméra et d'instruments qui sont introduits dans la cavité abdominale (le ventre) par le biais de petites incisions (5 mm). Ensuite il suit ses gestes sur un écran.
Si le chirurgien rencontre des difficultés - par exemple un trop gros foie -, il opéra alors de manière traditionnelle. Il fera une incision classique. (laparotomie)

Les risques après l'opération

La pose d'un anneau gastrique est un acte chirurgical. Comme tout acte chirurgical, elle présente des risques. Cependant, parmi toutes les techniques de chirurgie bariatrique, celle de l'anneau gastrique est de loin celle qui présente le moins de risques. Il est important que mes parents et moi-même connaissions bien les différentes possibilités qui existent. L'équipe médicale et chirurgicale est là pour en parler. Il ne faut surtout pas hésiter à lui poser des questions.

Parfois, l'intervention chirurgicale peut entraîner :

  • une perforation de l'estomac
    C'est rare (moins de 1 % des cas), et cela se répare.
  • une thrombose veineuse
    C'est un caillot qui se forme dans un vaisseau sanguin. Cela est possible après toute chirurgie, et souvent lié à l'alitement, lorsqu'il est trop prolongé. Elle est évitée par un lever précoce et la prise d'un médicament.

Des complications peuvent survenir après l'opération, quelquefois très longtemps après. Elles restent rares.

  • Le "slippage"
    C'est le glissement de l'estomac à travers l'anneau, qui entraîne l'impossibilité totale de s'alimenter et de boire. Il justifie une nouvelle intervention rapidement.
  • Des troubles de la motricité de l'œsophage au-dessus de l'anneau.
    Celui-ci constitue alors un obstacle, avec possibilité de dilatation de l'œsophage. L'anneau doit alors être desserré.
  • Des lésions de l'estomac provoquées par l'anneau.
    Le risque est alors un déplacement de l'anneau à l'intérieur de l'estomac. L'anneau doit être enlevé.
  • Des "dysfonctionnements" au niveau de la tubulure et du boîtier.*
    Fuites au niveau de la tubulure, désadaptation de la tubulure du boîtier, infection du boîtier.
    Elle nécessite un réajustement du dispositif.

 

La chirurgie et la perte de poids

La pose d'un anneau gastrique ajustable facilite la perte de poids. Mais à elle seule, la chirurgie ne fera pas de miracle....

En savoir plus

FAQ : Chirurgie de l'obésité

  • Quelle est la perte de poids attendue ?
  • En combien de temps se fait la perte de poids ?
  • L'anneau gastrique va-t-il améliorer les comorbidités ?
  • Quelles sont les règles d'hygiène alimentaire après la pose d'un anneau gastrique ajustable ?
  • Quels symptômes doivent inquiéter et faire consulter après la pose d'un anneau gastrique ajustable ?

En savoir plus